TASKER : Programmer un « Pocket Mode » pour le M8

Si vous êtes comme moi embêté avec le placement du bouton d’alimentation, particulièrement difficile d’accès pour ceux qui ont de petites mains délicates, ce tuto est fait pour vous. Il va vous permettre d’automatiser l’appui du bouton d’alimentation lorsque vous sortez le téléphone de votre poche, de votre sac, ou lorsque vous le saisissez depuis la table sur laquelle il est posé (face en bas). L’écran s’éteindra tout seul, comme un grand, lorsque vous l’y replacerez.

Libre à vous de personnaliser le contexte (en rajoutant des applications, une temporisation, pourquoi pas un message vocal!) : en attendant voici comment faire.

Publicités

TASKER : Automatiser certaines actions avec « KeyEvent »

Screenshot_2014-12-08-11-34-32Si vous connaissez Tasker, et si vous êtes un utilisateur relativement expérimenté il vous est déja peut-être arrivé de ne pas trouver la fonction permettant d’effectuer une tâche que vous souhaitiez programmer. Cela m’est arrivé il y a quelques temps, alors que je souhaitais planifier un retour à la page d’accueil de mon launcher – c’est à dire émuler simplement un appui sur la touche « home » de mon téléphone. Impossible de trouver dans le menu de tasker cette action pourtant assez simple. Lire la suite

TASKER : Décuplez l’intelligence de votre smartphone !

5K71mXi2uEXHpWsVY62F1ItB47MgXoCjAFABgu6MqPUjwDCP5KFlLNLWysQVebnEwF8=w300On arrive à l’un des chapitres les plus passionnants que je voulais aborder sur ce blog: l’automatisation. Un mot qui veut dire tout et n’importe quoi, mais pour préciser les choses, disons que ce chapitre traitera en majeure partie d’une application utilitaire nommée Tasker, et des possibilités sans fin qu’elle vous propose de mettre en oeuvre.

Bien que son interface nécessite quelques jours d’apprentissage, le fonctionnement de base de Tasker est assez simple : lorsqu’un ou plusieurs contextes, que vous définirez, seront vérifiés, les tâches correspondantes (également définies par vos soins) seront effectuées. Exemple basique, qui permet déjà de pas mal se simplifier la vie : lorsque Google Maps ou Waze est démarré (contexte), activer le GPS (tâche). Voilà, maintenant vous n’aurez plus à vous soucier de savoir si le GPS est activé ou non lorsque vous lancerez une appli qui requiert une localisation précise. Vous pouvez bien sûr définir une tache de « sortie » – ici désactiver le GPS – qui s’éxécutera lorsque le contexte cessera d’être vrai (dans notre exemple, lorsque vous quitterez Google Maps). Lire la suite