Notre test complet du HTC U11, après 3 mois d’utilisation

HTC a 20 ans, vingt ans ! Une éternité dans le monde des nouvelles technologies. L’âge de la raison, de la maturité aussi ; aujourd’hui, nous allons nous pencher sur le nouveau porte-étendard de la marque, le HTC U11. Sorti en juin dernier, nous l’utilisons quotidiennement depuis 3 mois : un test « grandeur nature » que nous avons souhaité réaliser au plus proche de l’expérience utilisateur, aussi complet que réaliste. Lionel a retranscrit son expérience en vidéo (avec le modèle Sapphire Blue) pendant que je couchais sur le clavier mon ressenti avec le modèle Amazing Silver.

HTC, ou l’histoire du pionnier incompris

Mais avant de rentrer dans le vif du sujet, nous avons pensé qu’il était bon de s’arrêter un instant sur l’histoire de HTC. LE pionnier du monde mobile, la star d’une époque, malheureusement révolue. Son histoire ressemble à celle du train de l’innovation qui passait toujours trop tôt, n’embarquant avec lui que quelques initiés, et laissant le grand public sur le quai. Ces derniers ne pouvaient même pas imaginer à leur arrivée en gare, qu’un premier train était déjà passé. Dommage, pour HTC, qui n’a jamais vraiment su communiquer sur son temps d’avance et a été contraint parfois – souvent, de freiner, voire même de faire machine arrière. Et donc de se retrouver petit à petit dans une gare pleine de trains, dans un brouhaha où celui qui crie le plus fort l’emporte. HTC, c’est ce jeune premier de la classe qui ne sait pas crier.

En effet, HTC, le marketing et la communication, ça fait quatre. Bien que la marque puisse s’appuyer sur une forte communauté de fans (notamment les HTC elevate dont nous faisons partie), elle fait des choix plutôt étranges : on ne reviendra pas sur l’épisode coûteux de Robert Downey Jr (je ne l’ai toujours pas compris), on citera simplement les trop nombreuses exclusivités opérateurs aux US comme en Europe et la démultiplication d’agences de com’ sans trop de ligne directrice. Rien qu’en France, nous en sommes à la quatrième agence en quatre ans… Heureusement, cette année c’est the messengers (Paris) qui a repris le flambeau, ouf, pourvu que ça dure ! L’agence jouit d’une belle réputation dans le secteur de la Tech (Parrot, Plantronics, Ricoh, Leica…). Nous les saluons au passage : merci pour votre confiance !

Bref, il n’est pas tout de savoir faire de (très) bons produits. Comme pour une start-up, aux côtés des ingénieurs, il est nécessaire de savoir s’entourer de personnes compétentes pour vendre, communiquer : il faut des vidéos qui donnent des frissons, qui font rêver, qui donnent envie, il faut des vidéos comme celle-ci, Big-UP HTC !

Finalement, s’il fût un temps ou l’innovation payait, aujourd’hui il est difficile de révolutionner ce secteur qui semble être arrivé à maturité. Pour autant, il ne se passe pas une année sans qu’HTC innove, crée le standard de demain en sortant une ou plusieurs « première·s mondiale·s ». Cette année (attention spoiler) c’est le premier smartphone que l’on squeeze (presse), le premier doté de l’intelligence artificielle Amazon Alexa (en complément de Google Assistant) et enfin, le premier à disposer d’un focus acoustique, je ne vous en dis pas plus…

Unboxing

Dans le carton, HTC a mis le paquet, vous trouverez :
– Un HTC U11 (j’ai quand même hésité à le préciser) ;
– Un câble USB Type C + chargeur rapide QuickCharge 3.0 ;
– Des écouteurs USonic avec réduction de bruit active et scan du conduit auditif ;
– Un adaptateur jack 3,5 mm (avec DAC intégré) pour connecter vos autres écouteurs (USonic étant au format Type-C) ;
– Une coque de protection translucide ultra fine et qui laisse apparaître les bords tout en protégeant les angles et l’écran (via une légère sur-épaisseur) ;
– Un chiffon de nettoyage ;
– Un accessoire pour ouvrir le port Dual Sim / micro SD.

C’est très malin de la part d’HTC de fournir cet adaptateur jack qui évite le tollé général que subissent les concurrents. C’est aussi et surtout très généreux d’offrir cette coque et des écouteurs d’une telle qualité (même les très bons Harman AKG -d’une valeur de 100€- offerts avec les S8 et S8+ n’intègrent pas cette fonctionnalité d’annulation de bruit), un beau cadeau de bienvenue dans la Team HTC !

Miroir, mon beau miroir…

Passons à présent au design de l’appareil. La face avant est entièrement en verre (Gorilla Glass 5), elle comprend un haut-parleur en partie haute, un microphone, le capteur selfie et le lecteur d’empreintes digitales. Les bords sont incurvés sur les quatre côtés et viennent se noyer dans le châssis métallique. Pour l’écran sans bordures, il faudra attendre le U11 Plus, dont l’annonce est prévue le 02 novembre prochain. Le dos, également en verre (Gorilla Glass 3) est lui aussi incurvé sur les quatre côtés, ce qui fait que le smartphone est totalement symétrique. On y trouve un flash bi-ton, le capteur photo principal, le logo HTC et un deuxième microphone.

Sur la tranche de gauche, il n’y a strictement rien si ce n’est deux bandes d’antenne. Sur la tranche de droite, cela devient une habitude chez HTC, le bouton Power est texturé pour le différencier facilement du bouton volume juste au-dessus.


Sur la tranche du dessus, sont présents le tiroir Dual Sim/Micro SD et un troisième microphone… et enfin, sur la tranche du dessous, un quatrième microphone (rien que ça !), le deuxième haut-parleur et le port USB Type-C, bien centré pour le trouver facilement.

Côté design, pas de doute, la face avant a hérité du HTC 10, et le dos de la série U Ultra du début d’année. De prime abord, on serait tentés de dire que l’inverse aurait été plus judicieux (double écran à l’avant et dos en métal) surtout quand on sait que HTC a été le premier fabricant à proposer des smartphones en métal dès 2011… mais il semblerait que l’objectif est -justement- de prouver aux concurrents (et leurs clients) ce qu’est un smartphone en verre. Pari réussi, nous avons été agréablement surpris par le rendu de ce traitement « Liquid Surface » : des variations de teintes, une profondeur de couleurs et des reflets à couper le souffle !


Cerise sur le gâteau, ce U11 est étanche jusqu’à 1 mètre pendant 30 minutes (IP67).

U11 Waterproof

Des caractéristiques au top

L’écran

Ok c’est bien beau tout ça, mais passons maintenant à l’intérieur de la bête… A commencer par ce que vous verrez tous les jours : cet écran 5,5″ QHD au format 16:9 (1 440 * 2 560 pixels, 534 ppi) dont le rendu est excellent et les couleurs de la dalle Super LCD 5 sont vives sans être fausses. Vous pouvez par ailleurs régler finement la température des couleurs et opter pour un mode RVB standard. Enfin, pour terminer sur l’affichage, HTC a introduit un mode nuit, qui s’applique ainsi à toutes vos applications et se désactive automatiquement le lendemain matin.

La photo et la vidéo, comme un pro

A l’arrière, on retrouve un capteur 12 MP (f/1.7) avec stabilisations optique (sur 5 axes) et numérique, vidéo 4k, et 120 fps en Full HD, tout un programme ! La technologie brevetée UltraPixel 3 emploie de larges photosites de 1,4 µm ce qui permet de capter un maximum de détails et de luminosité. Lors d’une vidéo, grâce aux 4 microphones, le son est enregistré de façon spatiale, avec la possibilité de « zoomer » sur un son en particulier, voici le focus acoustique :

A l’avant, les amateurs de selfies ne seront pas en reste puisque le HTC U11 dispose d’un capteur 16 MP (f/2.0) avec fonction panorama (assemblage de 3 photos) idéal pour vos selfies de groupe ou devant un grand bâtiment/paysage. Ce capteur est stabilisé de façon numérique et permet d’enregistrer de la vidéo Full HD.

L’application photo-vidéo quant à elle est très facile à prendre en main, avec des raccourcis pour les débutants. Il existe un mode Pro un peu plus complexe mais qui vous permettra de capturer vos images au format RAW (utilisé par les professionnels de la photographie) et de jouer sur les blancs, le taux de luminosité, les ISO, le temps d’ouverture ou la mise au point. Les fans de vidéo, pourront s’amuser avec les modes Ralenti (1080 à 120 fps) et Hyperlapse (accéléré jusqu’à 12 x) ! Parallèlement, on retrouve toujours les petits clips Zoé, qui permettent en sélectionnant les photos, un thème, une musique, de partager rapidement une séquence, un souvenir, une émotion sur les réseaux sociaux.

Après avoir développé les deux meilleurs photophones l’an passé (HTC 10, Google Pixel), HTC remet le couvert, et améliore encore un peu son capteur et logiciel photo. Simplement, cette année, il fait l’impasse sur le Laser Auto Focus au profit de la technologie PDAF (détection de phase) Dual Pixel. En français dans le texte, chaque photosite est constitué de deux photodiodes qui permettent à la fois la capture d’image et la mise au point, dans un laps de temps très court et dans toutes les conditions, par faible luminosité (nuit), ou à l’inverse forte luminosité (contre jour). Si vous souhaitez en savoir plus sur cette technologie embarquée, je vous recommande cette vidéo de 2 minutes, très accessible. Bref, meilleur photophone à sa sortie au début de l’été, le HTC U11 vient tout juste d’être détrôné par la série de smartphone sortis ce mois-ci, les Pixels 2 en tête. Ce qu’il faut retenir, c’est que vous avez ce qu’il se fait de mieux entre les mains, sans besoin de rentrer dans des réglages complexes et nous vous proposerons en fin d’article de découvrir une très large galerie photos !

L’audio, en haute fidélité !

Boomsound est dans la place ! Le son stéréo est pour autant différent de celui qui a fait le succès d’HTC sur le One M7 2013. A l’époque, il y avait deux vrais haut-parleurs ; aujourd’hui, celui situé en haut est en fait un tweeter (medium et aigus) et celui situé sur la tranche du bas se contente de restituer les graves. Il faudra faire attention à ne pas mettre la main devant ce woofer lorsqu’on tient l’appareil en mode paysage. Si à la rédac’ on reste nostalgiques de nos bons vieux HTC, il faut quand même avouer que ce HTC U11 reste -de loin- ce qui se fait de mieux sur un smartphone en 2017. Idem pour les écouteurs fournis dans la boite, les USonic disposent de la réduction active de bruit grâce à leurs microphones intégrés et analysent votre oreille interne via la technologie sonar pour adapter le son à votre profil auditif.

Edge Sense

C’est la nouveauté qui a fait couler le plus d’encre (et qui a été reprise entretemps sur les Google Pixel 2). Le smartphone est sensible à la pression sur ses tranches. Et il reconnaît même deux types de pressions : courte et longues, configurables pour chaque action et pour chaque application. Par ailleurs, des applications tierces voient le jour (comme Edge Sense Plus ou Edge Swipe par exemple qu’on vous recommande…). On notera qu’HTC intègre au fur et à mesure de nouvelles options via des mises à jour. Les utilisations les plus courantes sont l’ouverture d’une application (caméra ou lampe torche par exemple) ou la capture d’écran, personnellement, je l’utilise pour passer à la musique suivante, ce qui me permet de continuer de lire un article pleine page sans à avoir à switcher d’appli ou ouvrir mon volet de notifications rapides… On imagine, que l’hiver cette fonction sera d’autant plus utile avec des gants. Possesseurs de U11, n’hésitez-pas à partager vos astuces et utilisations dans la partie commentaires.

Le capteur d’empreintes, les gestes raccourcis

C’est devenu tellement commun qu’on oublierait de parler du lecteur d’empreintes digitales. Précisons quand même que celui-ci est très rapide et surtout qu’il peut être utilisé sous tous les angles (en perpendiculaire, à l’envers…). Ce capteur sert aussi de bouton accueil, et active l’assistant Google. Avant de passer à ces assistants personnels, précisons que certaines fonctionnalités du smartphone peuvent être utilisées sans avoir à déverrouiller ce dernier, c’est notamment le cas de l’appareil photo (en pressant deux fois sur le bouton power, rapide et pratique) mais aussi d’autres actions toutes aussi utiles.

Les performances

Dernier processeur à la mode, c’est le Snapdragon 835 de Qualcomm qui équipe ce HTC U11, accompagné de la puce Adreno 540 et couplé à 4 GB de Ram et 64 GB de stockage, voilà de quoi faire tourner n’importe quel appli/jeu du Play Store. En effet, il n’existe rien de plus puissant à l’heure actuelle et la bataille entre constructeurs se jouent sur les optimisations logicielles. HTC s’en sort très bien puisque le Taïwanais propose une surcouche légère et un nombre d’applications installées limité (en évitant soigneusement les doublons), on verra plus tard les autres intérêt de ce bloatware léger. Outre les quelques chiffres qui suivent, il est bon de préciser -cela va sans dire- que le HTC U11 saura répondre à toutes vos sollicitations quotidiennes qu’elles soient mono ou multitâches. Dernier point, l’accroche de la 4G et du Wifi est rapide, stable et performante.

Nota : Depuis cet été, il existe un modèle encore plus puissant, doté de 6 GB de Ram et 128 GB de stockage (!) pour une cinquantaine d’euros de plus seulement.

L’autonomie

Bien qu’il ne soit équipé « que » de 3000 Mah, ce HTC U11 figure parmi les plus endurants de sa catégorie. Pour tester cet aspect j’ai utilisé GSam Battery Monitor sur toute la durée du test (l’autonomie totale moyenne est de 1 jour 7 heures 36 minutes) et un test ponctuel extrême où le smartphone a su réaliser des benchmarks en continu pendant 7 heures 31 minutes, écran allumé… et qu’il restait 20% d’autonomie à la fin ! Dans les deux cas, j’ai laissé les réglages usines à savoir Wifi, Bluetooth, 4G allumés en permanence, luminosité adaptative de l’écran et modes d’économies d’énergie lorsqu’on passe sous les 15% de batterie. J’en profite pour vous rappeler les différents modes d’économie d’énergie propres à HTC depuis quelques années :

  • Mode « économie d’énergie » désactive les tâches de fond et applications lorsque l’écran est éteint. (Le réglage d’usine l’active automatiquement sous 15%)
  • Mode « économie d’énergie extrème » qui vous permet de transformer votre smartphone en téléphone (appels, sms, mails, agenda, calculatrice uniquement) lorsque vous êtes loin d’une prise de courant. A pleine charge, même si je ne vois pas l’intêret, il vous garantit 14 jours d’autonomie, de quoi rivaliser avec le nouveau Nokia 3310 🙂 Plus sérieusement,L’activation de ce mode est également programmable au pourcentage de votre choix.

Une fois le smartphone à plat, il ne faut que 30 minutes pour repasser à 52% et 96 minutes pour le recharger complètement (via le chargeur QC 3.0 fourni).

Android Nougat et bientôt Oreo…

Voilà dix ans qu’HTC et Google travaillent mains dans la main. HTC a en effet fabriqué le tout premier smartphone Android (le G1 Dream), puis le premier Nexus (One), la tablette Nexus 9, et enfin les Pixel depuis l’an dernier. Cette position de premier choix permet à HTC de disposer des mises à jours logicielles avant les autres Samsung & Co. D’autant plus qu’HTC a fait le choix depuis 2 ans maintenant d’alléger au maximum sa surcouche et de supprimer tous les éventuels doublons d’applications (photos, messages,etc.) pour optimiser l’autonomie et les performances de ses appareils mais aussi et surtout pour simplifier le travail de migration entre versions Android. C’est pour cela que le Taïwanais est réputé comme étant le plus rapide à mettre à jour ses smartphones. Enfin, dernier signe de reconnaissance en date, Google a tout récemment injecté 1.1 Mrds de dollars dans HTC pour poursuivre ce partenariat notamment sur le développement hardware des Pixels. Tout ça pour dire que si notre HTC U11 tournait sous Android 7.1.1, il sera prochainement mis à jour sous Android 8.0 Oreo.

Personnalisable, à l’infini !

En plus de pouvoir exrpimer votre style avec l’un des cinq coloris disponibles, HTC vous permet de créer un smartphone entièrement personnalisable, à votre image. En effet, si la surcouche Sense est très proche de l’expérience Android pure (Pixel), elle reste très malléable, et tout ou presque peut être modifié par vos soins. Avec les thèmes, vous allez enfin pouvoir avoir un téléphone unique. Vous pouvez choisir parmi ceux proposés par la marque, ses utilisateurs ou bien en créer un de toute part, directement sur votre HTC U11 ou sur le site dédié. Il y en a des milliers et ils sont gratuits !  Sans recenser chaque détail, il est possible de modifier : le fond d’écran, les icônes (forme et couleur), les sons, les polices d’écritures, etc.

HTC Sense Companion, pour vous servir

Pour vous présenter les assistants personnels embarqués dans ce HTC U11, rien de tel qu’une petite vidéo, et c’est Lionel qui s’y colle ! Pour le moment, en France, les fonctions relèvent plutôt du gadget, n’hésitez-pas à nous présenter vos requêtes préférées dans la partie commentaires.

Conclusion

Finalement, HTC nous propose là un smartphone au design et à la finition impeccable. On regrette que le verre soit un peu glissant et prenne les traces de doigts, mais la prise en main est améliorée par le châssis métallique, la faible épaisseur (7,9 mm) et les huit angles arrondis. La marque n’a pas encore cédé à la mode des écrans sans bordures mais conserve néanmoins un très bon ratio d’écran sur la face avant : 71%, comparé au 78% du LG G6 borderless. Chiffre qui prend d’autant plus de sens quand on sait que le U11 dispose de son capteur d’empreintes à l’avant, ce qui reste le moyen le plus commode de déverrouiller son smartphone au quotidien, même lorsque le smartphone est posé sur une table.

Au-delà de l’aspect esthétique, le Taïwanais a rassemblé ce qui se fait de mieux comme composants (processeur, capteurs photo, mémoire) tout en soignant l’architecture interne pour améliorer le son des hauts-parleurs. L’audio, ne s’arrête pas aux haut-parleurs d’ailleurs, l’enregistrement vidéo bénéficie de 4 microphones pour une restitution d’un son spatial, et les audiophiles apprécieront les écouteurs USonic avec annulation de bruit, fournis dans la boite.

HTC, dans l’air du temps propose non pas un mais deux assistants personnels doté d’intelligence artificielle : Amazon Alexa et Google Assistant.

L’interface sense est personnalisable à souhait et facile à utiliser. Elle est très légère, assez proche de l’expérience Android pure et les mises à jour système sont les plus rapides du marché (après Google).

Le HTC U11 (4GB / 64 GB) est disponible au tarif de 593 € (-10% sur le HTC Club) et subventionné à partir de 149 € en fonction de votre opérateur et forfait. La version Premium 6 GB/128 GB est quant à elle proposée à partir de 656 €, toujours sur le HTC Club.

Plusieurs fois, HTC était promis à un sombre avenir, et chaque fois, tel le phénix, il resurgi ; espérons que sous l’aile protectrice de son partenaire historique Google, HTC retrouve sa superbe d’antan, on y croit : longue vie HTC !

GALLERIE : Nos lecteurs ont du talent (et un HTC U11) !

Enfin, et comme promis, nous vous proposons une large galerie photos. Pour ce faire, nous avons demandé à certains de nos lecteurs (possesseurs du U11) de partager des clichés pris avec le smartphone. L’objectif est de vous montrer qu’il n’est pas nécessaire d’être professionnel de la photo ou de la comm’ pour immortaliser et partager une scène avec votre HTC U11. Nous avons sélectionné ces images (prises majoritairement en full auto, non retouchées, à l’exception des deux long exposure) pour les catégories suivantes : finesse des détails, effet bokeh, couleurs, basse luminosité, exposition longue, panorama, sujets en mouvements, contre-jour, etc… Je vous laisse juger par vous-même. Nota : Certains auteurs ont souhaité également partager avec nous des photos du téléphone lui-même, pour que vous ayez une idée des différents coloris : ces photos ne sont donc pas prises avec le HTC U11. Si vous voulez découvrir un peu plus leurs créations, n’hésitez pas à cliquer sur les prénoms ci-dessous, vous accéderez alors aux comptes Instagram ou Twitter de leurs auteurs, à qui nous souhaitons encore une fois dire MERCI !

Merci Alpert, Merci Fabien, Thank you Naveen, Thanks Rafal, for being such great HTC fans : U bleed green, definitely !

[gallerie]

CONCOURS

[MàJ du 25/10 : Le gagnant du concours est Will, Félicitations à lui !]

Dernière chose, avant de vous quitter, on vous laisse la possibilité de remporter un pack de 7 accessoires pour HTC U11 (dont 5 universels), participez durant tout le weekend, tirage au sort lundi ! Bonne chance 😉

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s