Tutoriel : Root, S-Off et « debranding » du HTC10 !

roothtc10

Salut tout le monde,

le HTC 10 est disponible depuis quelques jours, il est temps de passer au « choses sérieuses » et d’enlever cette vilaine surcouche opérateur, son bloatware et ses applications aussi inutiles que gourmandes en RAM. A quelques subtilités près, la méthode est toujours la même que sur One M7, M8 et M9, il va falloir (dans l’ordre) :

  • déverrouiller le bootloader (sachez que cela va vous forcer à réinitialiser votre téléphone, prévoyez donc de faire une sauvegarde de vos fichiers, messages et contacts…)
  • installer le recovery TWRP
  • rooter votre appareil via SuperSU
  • Faire tourner l’application Sunshine (notez que cela coûte toujours 25 dollars, soit environ 22 euros) pour passer en S-OFF et débloquer la sécurité internet
  • Modifier les CID (carrier ID) et MID (model ID)
  • Flasher le RUU (ROM Update Utility) de la version « nue » livrée par HTC
  • Si besoin : reflasher TWRP (puisque le RUU ramène le recovery stock) et rooter à nouveau.

Si vous êtes novice et que vous n’avez jamais procédé à aucune de ces opérations, pas de panique ! Si vous suivez scrupuleusement et attentivement les instructions, étape par étape, tout devrait bien se passer. Informez-vous tout de même un minimum sur ce que sont la partition système, le bootloader, le security-flag, le firmware… à quoi servent fastboot et ADB… Cela vous aidera à réagir en cas de problème et à comprendre ce que vous avez fait de travers. En utilisant la barre de recherche de ce blog, vous devriez trouver la plupart des réponses à vos questions.

Par ailleurs je précise – une fois n’est pas coutûme – que vous êtes seul responsable de votre appareil et que je ne saurai être tenu responsable d’une mauvaise manipulation si cela devait vous arriver, ou de tout autre dysfonctionnement de votre smartphone du aux instructions suivantes. Je vous engage, si vous n’êtes pas sûr de vous, à faire appel à une connaissance ou une personne d’expérience qui pourra vous assister.

Tutoriel réalisé le 18 mai 2016 pour les versions de ROM 1.21 et 1.30.

 

1. Préparez votre PC

Téléchargez et installez l’utilitaire Minimal ADB & Fastboot. Notez le répertoire dans lequel vous installez les fichiers éxécutables, car vous allez devoir y copier les fichiers suivants.

Téléchargez ensuite le recovery twrp-3.0.2-6-pme.img depuis cette page (à ce jour c’est la dernière version compatible de TWRP avec la version 1.21 du HTC 10, vérifiez si une version plus récente est disponible) et copiez-le dans le répertoire d’installation d’ADB et Fastboot. Ne le renommez pas, cela vous permettra de copier/coller les lignes de commande plus tard (en pensant à modifier si le numéro de version est différent, bien sûr).

Téléchargez ensuite le fichier SuperSU-v2.72-forceencrypt.zip depuis cette page. Il s’agit d’une version modifiée de l’utilitaire SuperSU (qui va vous permettre de rooter votre appareil). N’UTILISEZ PAS LA VERSION STANDARD : elle forcerait le décryptage de la partition data, et causerait un problème de lecture du firmware, rendant le WiFi et la connexion de données non fonctionnels. Là aussi, copiez le fichier dans le répertoire d’installation d’ADB et Fastboot. Ne le renommez pas, cela vous permettra de copier/coller les lignes de commande plus tard.

MISE A JOUR du 02/10/2016 : depuis l’écriture de cet article, SuperSU a été mis à jour (en version « systemless », c’est à dire qu’elle n’altère plus la partition système !) et ne touche plus à l’encryptage du HTC 10. Il est donc tout à fait sûr d’utiliser la dernière version stable, la 2.78.

Téléchargez enfin le fichier RUU disponible depuis cette page. Même chose, copiez le fichier dans le répertoire d’installation d’ADB et Fastboot et ne le renommez pas, cela vous permettra de copier/coller les lignes de commande indiquées.

 

2. Déverrouillez le bootloader

Rendez vous sur le site www.htcdev.com. Il va vous falloir créer un compte, via une adresse e-mail valide. Une fois votre compte créé, cliquez sur « Unlock Bootloader », choisissez le modèle (HTC 10) et suivez les instructions. Si vous avez du mal avec l’anglais, de nombreux tutos détaillés sont déjà disponibles, comme celui-ci par exemple. Sachez que la procédure est la même que pour le One M8 telle que je vous l’ai décrite ici. jusqu’à l’étape 6.

 

3. Installez le recovery TWRP

Redémarrez votre téléphone en « download mode » en maintenant la touche VOLUME BAS enfoncée pendant le redémarrage. Vérifiez que le bootloader est déverrouillé (la mention UNLOCKED doit apparaître en haut de l’écran). Connectez alors votre téléphone au port USB de votre PC. Lancez l’éxécutable Minimal ADB & Fastboot préalablement installé. Vérifiez que votre PC reconnait le HTC 10 en tapant la commande :
(il est préférable de copier & coller afin d’éviter les erreurs de syntaxe ou fautes de frappe)

fastboot devices

Le numéro de série doit apparaître suivi de la mention DEVICE.

Entrez ensuite :

fastboot flash recovery twrp-3.0.2-6-pme.img

Il s’agit du recovery téléchargé précédemment.
Le système doit vous informer du succès de l’opération après quelque secondes.
Redémarrez alors en entrant :

fastboot reboot-bootloader

Sélectionnez le mode RECOVERY à l’aide des touches de volume puis validez avec le bouton POWER.
A ce stade (via le menu « backup »), je vous conseille de mettre une carte micro SD dans votre HTC 10, puis de faire une sauvegarde de toutes vos partitions, à l’exception de la partition userdata.

 

4. Installez SuperSU

Dans le menu de recovery TWRP que vous venez d’installer, choisissez « Advanced » puis « ADB Sideload ». Faites glisser la barre de swipe pour démarrer le chargement puis entrez sur l’invite de commande :

adb sideload SuperSU-v2.72-forceencrypt.zip

(modifiez si besoin le numéro de version selon le fichier téléchargé plus haut)
Laissez le flash se dérouler puis redémarrez :

adb reboot

Pour vérifier que tout a fonctionné, allez voir dans votre tiroir d’application si l’appli SuperSU apparaît.
Vous pouvez également installer Titanium Backup depuis le playstore (par exemple) et vérifier que celle-ci vous demande bien les droits root lors de son lancement.

 

5. Sunshine pour passer en S-Off

Le passage en S-Off via l’application Sunshine requiert un paiment in-app qui se fait par un compte paypal. Un paiement par CB est possible également. Si vous ne disposez pas d’une CB valide, vous pouvez contacter les développeurs sur le live chat du site officiel pour convenir d’un autre moyen de règlement.

Depuis votre HTC 10 fraîchement rooté et réinitialisé, téléchargez et installez l’APK de Sunshine à la dernière version. Lancez l’application, accordez les droits root lorsqu’elle vous le demande – et suivez les instructions. En gros, l’application va réaliser une série de tests pour vérifier que votre ROM est compatible et que l’opération ne va pas causer de problème. Elle va également vous prévenir que le passage en S-OFF va corrompre la partition data à cause de son cryptage et qu’il vous faudra, à nouveau, procéder à un factory reset (réinitialisation et suppression de la mémoire utilisateur). Cela se fait dans TWRP puisque nous avons remplacé le recovery stock, et que TWRP se lance donc en lieu et place.

Lorsque le téléphone redémarre en mode recovery, le S-OFF est déjà acquis. Naviguez dans le menu pour sélectionnez « wipe » (effacer), faites glisser la barre vers la droite pour procéder au factory reset puis rebootez en mode download (maintien VOLUME BAS au redémarrage) pour vérifier que vous êtes bien passé en S-OFF.

 

6. Modifier le CID et le MID

Toujours en download mode, tapez les commandes suivantes :

fastboot oem writecid HTC__001

puis

fastboot oem writemid 2PS620000

L’appareil est désormais identifié comme un HTC 10 nu, sorti d’usine HTC.

 

7. Flasher le RUU « WWE » (World Wide English)

Copiez le fichier RUU téléchargé en 1) à la racine d’une carte micro SD, puis renommez-le ainsi : 2PS6IMG.zip
(attention à ne pas dupliquer le .zip si celui-ci n’apparait pas par défaut sur votre explorateur, selon vos paramètres). Vérifiez que la taille du fichier correspond après avoir rafraîchi votre explorateur avant de lancer l’opération suivante.

Insérez la carte SD dans le HTC 10 puis redémarrez en download mode. Validez le flash en appuyant sur VOLUME HAUT. Le RUU va tout d’abord flasher le firmware, redémarrer en mode download (sans vous demander votre avis) puis va ensuite flasher le reste de la mémoire système : radio, data, system, recovery (et donc va supprimer votre installation de TWRP, ainsi qu’une partition système nue – et non rootée !).

A l’issue du flash, redémarrez à nouveau. Vous voilà propriétaire d’un HTC 10 nu, prêt à recevoir les mises à jour d’HTC directement, sans attendre les versions opérateur !

Si vous souhaitez rooter votre téléphone (attention, vous perdrez alors probablement l’éligibilité aux mises à jour par OTA) répétez simplement les opérations 3) et 4).

 

Voilà, ce tutoriel est terminé. N’hésitez pas à poser vos questions ou à faire vos remarques en commentaires. J’y apporterai des modifications afin de le rendre le plus simple et le plus compréhensible possible !

Publicités

Une réponse à “Tutoriel : Root, S-Off et « debranding » du HTC10 !

  1. Merci beaucoup pour le tuto 🙂 marche parfaitement bien.
    J’avais un htc 10 acheter sur Rue du commerce qui avait un CID Allemand et donc pas de mise a jour OTA nougat prévu … j’ai procéder aux étapes a partir de la 5 et cela marche bien j’ai maintenant un htc 10 francais avec des papiers francais ^^ provenant d’un petit village du loir et cher :p
    Avec bien sur la mise a jour nougat en OTA !

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s