HTC One M9 : le point, six mois après l’annonce

one-m9-04-100570589-large

Salut à tous,

voilà quelques mois que le blog est silencieux – pour cause principale, mon emploi du temps qui me laisse peu de place pour l’entretien de ce site – mais l’actualité, avec l’annonce du HTC One A9 – nouvel appareil « haut de milieu de gamme » de HTC – il y a quelques jours, me pousse à revenir balbutier quelques lignes. On parlera du One A9 dans quelques temps, si on arrive à se procurer un exemplaire pour le tester – mais c’est surtout du One M9 dont on va parler aujourd’hui.

Le One M9 a été très critiqué lors de sa sortie, d’abord pour son manque d’innovation et sa ressemblance assez frappante avec son grand frère, le M8 ; ensuite pour des problèmes de comportement du hardware (appareil photo capricieux, surchauffe du Snapdragon 810). Qu’en est il vraiment aujourd’hui ? Etait-ce un bon choix de procéder à l’upgrade ? Je vais essayer de répondre à ces deux questions.

Une sortie prématurée ?

Pour ce qui concerne les deux problèmes mentionnés plus haut, HTC a du mettre les bouchées doubles pour déployer, en quelques semaines, deux mises à jour correctives dans le but d’optimiser fortement le traitement software du capteur Toshiba 20 mégapixels embarqué (une forte amélioration a pu être constatée au niveau de la balance des blancs, de la finesse et de la gestion basse luminosité) et la gestion de la température du SD 810. Correctif dans un premier temps donc, puisque la première mise à jour s’est vue accompagnée d’une faible diminution des performances de l’appareil (visible lors des benchmarks, et c’est à peu près tout) mais la mise à jour vers Android 5.1, déployée peu de temps après, embarquant sans doute les drivers Qualcomm optimisés, a ramené le niveau de performance initial – les problèmes de chauffe en moins. On en vient à la conclusion que le M9, si son design restait proche du M8, embarquait suffisamment de nouveautés pour générer ces difficultés de mise en oeuvre – qui ont heureusement été résolues depuis. Malheureusement ces problèmes ont couté à HTC de nombreux efforts de communication pour rétablir l’image de qualité, et de fiabilité du HTC One M9.

…Et sinon ?

Sinon, il faut le dire, le M9 apporte son lot de nouveautés : d’abord, le double capteur disparait au profit d’un capteur beaucoup plus défini : les 20 MP permettent de recadrer aisément une photo avant de la partager sur les réseaux sociaux, ce sans perte de qualité et au prix d’une légère baisse de définition (la plupart du temps invisible, même sur un écran HD). De ce point de vue, et en ce qui concerne mon utilisation, c’est un énorme avantage pour le M9. Le double capteur du M8, même si ce dernier reste un excellent terminal, m’ont toujours semblé tenir davantage du gadget, et le capteur principal avait déjà perdu la stabilisation optique qui avait fait la renommée du One M7 (premier du nom). Rappelons que le One A9, qui vient de sortir, retrouve un système de stabilisation optique, sur un capteur de 13 MP dont j’espère pouvoir vous présenter les qualités très bientôt en test.

Coté performance, Sense 7 a su tirer profit – encore une fois, après un certain délai d’adaptation et de développement – de la fluidité et de la rapidité d’Android 5 (Lollipop). Peu de nouveautés de ce coté-là : soyons honnêtes, si vous n’êtes pas un hardcore gamer, vous aurez du mal à percevoir la différence entre les perfs graphiques du M8 et du M9. En revanche, vous pourrez constater un léger gain d’autonomie lié au dimensionnement de la batterie de 2840 mAh, ce qui est toujours appréciable.

Coté son, le M8 disposait déjà d’un apparat de choix avec les deux hauts-parleurs en face avant et le système Boomsound – reconduit sur le M9, qui se voit doté du son Dolby : là encore, avantage au M9. Si la puissance du son ne prend pas forcément le pas sur la définition lorsqu’on utilise les hauts parleurs, le son se voit coloré d’une clarté et d’une précision assez sensible lorsqu’on connecte un casque filaire d’assez bonne qualité.

En conclusion…

Pour les audiophiles qui utilisent donc leur téléphone quotidiennement pour prendre des photos et les partager sur les réseaux sociaux, pour qui une bonne connectivité et les capacités multimédia représentent un critère d’importance, le M9 est certainement un bon choix : le A9, qui se voit doté d’un stabilisateur optique et d’un scanner d’empreintes digitales, est également à mettre dans la balance (pour un prix somme toute encore assez élevé au regard des autres spécifications, sensiblement inférieures à celle du M9). Pour les gamers, qui recherchent un gain de performance et attendent de pouvoir faire tourner les jeux les plus récents en haute définition, il sera probablement plus judicieux d’attendre le prochain flagship.

Le bonus « power users »

Le S-OFF a été rapidement mis à disposition via l’outil Sunshine (toujours au prix de 25 dollars, environ 20 euros). L’intérêt est toutefois fortement limité, bien plus que sur le M8 pour lequel le S-OFF permettait notamment de convertir en édition Google, et de bénéficier d’une interface pure Google sans la surcouche Sense. Sur le M9, l’intérêt principal du S-OFF (en plus de celui du Root) sera de pouvoir flasher le firmware, dans le cas où vous souhaiteriez tester des ROMs et Kernels custom comme le célèbre kernel ElementalX (testé par votre serviteur) qui pourra vous permettre, en underclockant le processeur et en optimisant la gestion des ressources, de gagner quelques heures d’autonomie quotidiennes. Coté ROM alternatives, la ROM Android Revolution HD donne d’excellents résultats (fluidité, performance, autonomie) tout en maintenant l’expérience utilisateur de la surcouche Sense la plus proche possible de la ROM stock.

Publicités
Cette entrée a été publiée dans Blog. Bookmarquez ce permalien.

2 réponses à “HTC One M9 : le point, six mois après l’annonce

  1. Salut, justement je pesais les deux ces derniers temps, j’attends des retours du A9 mais sinon je vais certainement passer du m8 au m9, tu fais que confirmer ce que je voyais entre les lignes
    A bientôt de te lire
    Seb

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s